Travaux de la vigne

La taille

Vigne taillée à St-Léonard

La taille est le premier travail de l'année à la vigne. Nous apprécions beaucoup la taille, car après de longs mois d'hiver passés à l'intérieur, nous pouvons enfin ressortir et soigner nos vignes. La taille de la vigne sert à donner une forme au cep et à la maintenir sur la durée. Elle permet aussi de réguler la production et le potentiel végétatif. Nous attachons beaucoup d'importance à une répartition régulière des rameaux, afin que les feuilles soient exposées au mieux au soleil. Il faut une prise d'imagination pour anticiper la croissance des rameaux tout en prévoyant la taille de l'année suivante. Nous nous efforçons d'ajuster au mieux chaque coup de sécateur afin d'assurer la pérennité du cep, tout dans l'esprit d'Antoine de Saint-Exupéry : Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.

Période : mi-janvier à mi-avril

 

La plantation

   

La plantation d'une vigne est une étape incisive dans la vie du vigneron. On part du principe qu'un vigneron ne plante qu'une fois la même vigne. Les ceps restent en règle générale 25 à 40 ans en place. Il est donc important de se faire quelques réflexions avant la plantation : Quel cépage convient à cette parcelle? Lequel pas du tout? Quel vin peut avoir du succès? Quel système de taille vais-je adopter? De quelle mécanisation vais-je disposer? Les réponses demandent quelques connaissances agronomiques et de l'expérience. 

Période : début-mai à mi-juin

 

 

L'ébourgeonnage

Comme toute plante, la vigne cherche à produire un maximum de fruits pour garantir la survie de l'espèce. Si nous laisserions pousser tous les rameaux, il en résulterait une énorme quantité de feuilles et de fruits. La qualité du raisin serait fortement diminuée et la vigne s'épuiserait beaucoup trop vite. Pour rétablir un certain équilibre, on enlève les jeunes pousses surnuméraires. L'ébourgeonnage se fait avec le même état d'esprit que la taille, c'est-à-dire en anticipant le développement du cep.

Période : début-mai à mi-juin

Le palissage

Ayant des surfaces disponibles limitées pour la culture de la vigne en Valais, nos ancêtres ont commencé à cultiver la vigne verticalement. Or, cette dernière est une liane qui préfère croître le long du sol ou en montant dans les arbres. Il a donc fallu inventer différents systèmes de soutien. Chez nous, la grande majorité des vignes est conduite sur des fils de fer parallèles. Le travail de palissage consiste à enfiler les rameaux en croissance entre ces fils de fer pour assurer une croissance verticale. C'est un travail à répéter durant toute la période de végétation. Ce travail a pour nous une grande importance, car il permet une protection optimale des jeunes pousses et un passage sûr et efficace des machines.

Période : fin-mai à fin juillet

L'effeuillage

Ce travail consiste à enlever certaines feuilles et pousses dans la zone des grappes. Pourquoi cela ? Avec l'avancement de la croissance, la zone des grappes devient plus touffue. Les précipitations et l'humidité ambiante favorisent un microclimat propice aux champignons telle la pourriture grise. On imagine bien que des spores de pourriture n'ont pas un effet positif dans le vin, sans parler de la perte de récolte engendrée. Le meilleur moyen pour éviter ces maladies dans les grappes est de changer ce microclimat en enlevant des feuilles. En ayant une zone des grappes plus aérée et grâce à l'action bénéfique du soleil, cette zone sèche plus rapidement et les champignons peuvent moins facilement se développer.

Période : juillet à août

Les vendanges

 

Les vendanges sont sans doute le plus connu et le plus attendu des travaux de la vigne. C'est la dernière étape de l'année viticole. Nous prenons bien soin de choisir le moment idéal pour récolter le raisin en fonction de sa maturité (taux de sucre, acidité...). Les vendanges sont un moment de travail intense. Vous et vos amis et connaissances seront toujours les bienvenus. Les raisins sont récoltés dans des caissettes et transportés à la cave en évitant au maximum le tassement. Là, le raisin est pressé ou égrappé en fonction du type de vinification choisi.

Période : fin-septembre à mi-octobre

  

Mise en bouteilles et étiquetage

Après plusieurs mois passé en cave et après toutes les étapes de la vinification (fermentation alcoolique, fermentation malo-lactique, stabilisation…), votre vin de parrainage est prêt à prendre le chemin de votre cave. La dernière étape consiste à le mettre en bouteilles et à étiqueter ces bouteilles. Pour cela, nous disposons d'un groupe de mise en bouteilles complet. Nous posons les bouteilles vides à l'entrée sur la chaîne et les bouteilles sortent pleines, bouchées avec un bouchon en liège, étiquetées et prêtes à la mise en cartons.

Période : mars à juin